Avantages, inconvénients et utilisation du cloud hybride pour les entreprises

876

Les solutions cloud sont devenues des incontournables des Systèmes d’Information (SI) actuel. Il offre une solution flexible et évolutive pour répondre aux besoins des entreprises. Mais quels sont ses avantages et ses inconvénients par rapport aux autres solutions disponibles ? On vous dit tout dans cet article !

A lire aussi : Protégez-vous en ligne : les enjeux incontournables de la cybersécurité

Qu’est-ce que le cloud hybride ?

Le cloud hybride est un modèle qui combine deux types d’infrastructures : le cloud public et le cloud privé. Le cloud public repose sur des serveurs gérés par des prestataires externes, tandis que le cloud privé est infogéré en interne par l’entreprise elle-même. Ainsi, le cloud hybride offre la possibilité d’utiliser simultanément ces deux types d’infrastructures, en fonction des besoins spécifiques de chaque organisation.

Choisir le bon fournisseur de services cloud hybride

La sélection d’un fournisseur de services cloud hybride doit être basée sur les besoins spécifiques de l’entreprise, tels que la sécurité, la conformité ou encore le niveau de support technique requis. Il est important de comparer plusieurs prestataires et d’évaluer leur expertise dans le domaine.

A lire aussi : Comment savoir si les contacts sont sur le téléphone ou la carte sim ?

C’est le cas de Cloud Orange Business qui propose des solutions cloud pour les entreprises et un accompagnement personnalisé pour la mise en place d’une infrastructure cloud hybride. L’avantage de passer par des professionnels est que si le cloud hybride ne correspond pas aux besoins de votre entreprise, ils vous proposeront une solution plus adaptée : cloud public, cloud privé ou encore multicloud.

Avantages du Cloud Hybride

Flexibilité et évolutivité

Le principal avantage du cloud hybride est sa flexibilité et son caractère évolutif. Les entreprises peuvent adapter rapidement leur infrastructure en fonction de leurs besoins, en migrant certaines charges de travail vers le cloud public ou privé selon les exigences de performance, de sécurité et de conformité.

Sécurité et conformisation RGPD

La combinaison des environnements publics et privés permet également une meilleure protection des données sensibles. Les informations critiques peuvent être stockées sur un serveur privé et les données moins sensibles peuvent être hébergées sur un serveur public. Cette approche facilite la mise en conformité avec les réglementations en matière de protection des données en Europe, c’est-à-dire le RGPD. Cela vous évitera des problèmes avec les autorités compétentes, comme c’était le cas avec Microsoft Office 365 et son respect du RGPD.

Coûts et économies

Le cloud hybride permet de réaliser des économies significatives ! En utilisant optimalement les ressources publiques et privées, il est possible de réduire les coûts d’exploitation tout en maintenant un niveau de performance élevé.

Inconvénients du Cloud Hybride

Complexité et gestion

La mise en place et la gestion d’une infrastructure de cloud hybride est souvent complexe. Les entreprises doivent gérer plusieurs environnements, ce qui nécessite une expertise technique et une coordination entre les équipes internes et les prestataires externes.

Coûts cachés et maintenance

L’utilisation du cloud hybride peut également entraîner des coûts supplémentaires liés à la maintenance, à la formation du personnel ou encore à la sécurisation des données. Ces dépenses doivent être prises en compte lors du choix de la solution cloud.

Problème de compatibilité

Il arrive que les infrastructures publiques et privées ne puissent pas fonctionner correctement, à cause de problèmes liées à la gestion du cloud hybride. Cela peut ainsi réduire l’efficacité du cloud hybride. Dans ce cas, vous devrez faire appel à des experts pour mettre en place des ressources appropriées, ce qui signifie un coût supplémentaire.

Utilisation du Cloud Hybride dans les entreprises

L’utilisation du cloud hybride dans les entreprises est de plus en plus répandue. Cette approche combine à la fois les avantages du cloud public et ceux du cloud privé, offrant ainsi une solution adaptée aux besoins spécifiques de chaque entreprise.

L’un des principaux avantages de l’utilisation d’un cloud hybride est la souplesse qu’il offre en matière d’évolutivité. Effectivement, grâce à cette architecture, les entreprises peuvent ajuster leurs ressources informatiques en fonction des fluctuations de leur activité. Par exemple, lorsqu’une entreprise connaît un pic d’activité temporaire, elle peut facilement augmenter sa capacité de stockage en utilisant le cloud public tout en conservant ses données sensibles sur son infrastructure privée.

Le cloud hybride permet aussi aux entreprises de bénéficier d’une meilleure sécurité des données. Les données sensibles peuvent être stockées sur l’infrastructure interne sécurisée tandis que les applications moins critiques peuvent être hébergées dans le cloud public. Même en cas de faille ou de piratage au niveau du cloud public, les informations confidentielles restent protégées sur le réseau privé.

L’utilisation d’un modèle hybride facilite aussi la migration progressive vers le cloud. Certaines entreprises hésitent encore à confier l’intégralité de leurs infrastructures informatiques au cloud public. Grâce au cloud hybride, elles peuvent migrer progressivement certaines parties de leurs systèmes tout en conservant une partie sur site. Cela permet de réduire les risques et de s’adapter plus facilement aux nouvelles technologies.

Comment choisir la meilleure solution de Cloud Hybride pour son entreprise

Lorsqu’une entreprise décide d’adopter une solution de cloud hybride, vous devez prendre en compte certains critères afin de choisir la meilleure option pour ses besoins spécifiques. Voici quelques points clés à considérer lors du processus de sélection :

Évaluer les besoins et objectifs : Avant tout, vous devez évaluer les besoins de l’entreprise. Quelles sont les ressources informatiques nécessaires ? Quelles sont les applications critiques qui doivent être hébergées sur site ? Cette évaluation permettra d’avoir une vision claire des exigences techniques.

Vérifier la compatibilité : Il est primordial de s’assurer que le fournisseur choisi propose une solution compatible avec l’environnement existant de l’entreprise. La compatibilité entre le cloud public et le cloud privé doit être vérifiée pour assurer un fonctionnement harmonieux sans perturbations.

Analyser la sécurité des données : La sécurité des données reste un aspect crucial dans le choix d’une solution de cloud hybride. Les protocoles utilisés par le fournisseur doivent garantir une protection solide contre toute menace potentielle, qu’il s’agisse d’accès non autorisés ou de fuites potentielles.

Évaluer la fiabilité du prestataire : Le prestataire choisi doit offrir une haute disponibilité ainsi qu’un excellent support client 24/7 en cas d’éventuels problèmes ou pannes système. L’historique du prestataire en termes de fiabilité et de satisfaction client doit être pris en compte.