Création de site internet en Alsace : les bonnes méthodes pour rédiger des contenus qui convertissent les visiteurs

47

Pour générer du trafic qualifié et convertir efficacement les visiteurs d’un site web en prospects puis en clients, la rédaction de contenus de qualité est essentielle. Bien que la création de contenu soit une étape indispensable en marketing de contenu, encore faut-il maîtriser les techniques visant à produire des articles captivants et performants en termes de conversion.

Phase de planification

Avant de commencer la rédaction, prenez le temps de planifier le contenu de votre site internet de manière stratégique. Trois questions clés doivent guider cette phase de préparation :

Lire également : Promotion offre de service : la communication à mettre en place

  • À qui s’adresse-t-on ? 
  • De quoi va-t-on parler ? 
  • Comment inciter à l’action ? 

Cette planification permet d’écrire des contenus qui attirent les bonnes personnes et optimisent les chances de conversion. Elle engage ensuite à réfléchir aux appels à l’action à intégrer. Lors de la création de site internet en Alsace, l’agence web peut vous donner des conseils avisés.

Identifier les sujets pertinents

Etablissez une liste précise des thématiques à aborder. Pour cela, plusieurs techniques permettent de cerner les centres d’intérêt du public cible :

A lire également : Comment jouer au démineur sur Windows 10 ?

  • analyser les questions les plus fréquemment tapées dans les moteurs de recherche ;
  • observer les discussions en ligne sur les réseaux sociaux, forums et groupes ;
  • interroger directement les clients existants via des sondages ou des groupes de discussion ;
  • étudier les contenus similaires produits par la concurrence ;
  • exploiter les données de trafic ;
  • s’appuyer sur son expertise métier.

La combinaison de ces différentes sources permet d’élaborer une liste étoffée de sujets promettant d’intéresser le public cible.

Formaliser la production éditoriale

Pour assurer une production régulière et qualitative de contenus, formalisez le processus en amont. Voici quelques éléments à planifier. Le calendrier éditorial est un outil pratique pour établir le rythme de publication désiré : 

  • journalier ; 
  • hebdomadaire ; 
  • mensuel. 

De cette manière, il devient plus facile de planifier les sujets sur 6 à 12 mois. Quant aux formats, ils déterminer la répartition entre : 

  • les articles courts/longs ; 
  • les vidéos ; 
  • les podcasts ; 
  • les infographies.

Par ailleurs, évaluez la production d’un contenu comme l’estimation du temps : 

  • d’écriture ; 
  • de relecture ; 
  • de réalisation graphique.

La publication de contenus de qualité dépend également de la répartition des tâches et des responsabilités entre : 

  • les rédacteurs ; 
  • les veilleurs ; 
  • les illustrateurs ; 
  • les développeurs.

Le circuit de validation définit les étapes clés comme : 

  • la relecture ; 
  • la validation marketing ; 
  • le tracking avant publication.

Optimisation des éléments clés

Ils assurent une hiérarchisation des contenus afin de les rendre plus faciles à comprendre.

Le titre

Le titre est le premier élément lu par les visiteurs. Pour captiver leur attention, il doit à la fois être accrocheur et optimisé pour les moteurs de recherche. Quelques règles doivent être respectées :

  • intégrer le mot-clé cible de manière pertinente et naturelle ;
  • être court (environ 60 caractères) et percutant pour donner envie de lire la suite ;
  • formuler un titre sous forme de question ou incluant un chiffre pour susciter la curiosité.

Des outils comme Headline Analyzer permettent de tester l’efficacité d’un titre.

L’introduction

L’introduction a un rôle crucial puisque c’est elle qui incite ou non le lecteur à poursuivre sa lecture. Pour capter son attention, il convient :

  • de rendre le style accrocheur ;
  • d’informer brièvement sur le sujet traité et annoncer la ligne directrice ;
  • de susciter la curiosité.

Le corps du texte

Pour fidéliser le lecteur jusqu’au bout, le contenu doit être aéré, facile à lire et riche en informations utiles. Quelques astuces  sont efficaces :

  • structurer le texte à l’aide de titres et sous-titres pour guider la lecture ;
  • rédiger des paragraphes courts (2 à 5 phrases maxi) ;
  • agrémenter le propos d’illustrations variées (images, vidéos, infographies) ;
  • intégrer des éléments de référencement interne pour ancrer le texte ;
  • formuler régulièrement des appels à l’action légers.

L’intégration efficace d’appels à l’action

Au-delà du contenu informatif, l’objectif final d’un texte marketing est d’inciter à l’action. Pour susciter des conversions, il convient de :

  • placer un appel à l’action percutant en conclusion ;
  • proposer des actions spécifiques et mesurables ;
  • personnaliser les appels en utilisant des verbes d’action au présent ;
  • différencier les blocs d’appels à l’action des autres paragraphes ;
  • tester plusieurs formulations et placements ;
  • optimiser le taux de clic en donnant une impression de simplicité et d’urgence.

En suivant ces étapes clés que sont la planification stratégique, l’optimisation des éléments rédactionnels et l’intégration soignée d’appels à l’action, vous produisez des contenus percutants. Ils sont plus susceptibles de mieux convertir les visiteurs. L’objectif est de captiver l’attention, de fidéliser le lecteur tout au long de l’article et de susciter son engagement via des actions concrètes. Grâce à une rédaction efficace et bien exécutée, le marketeur génère alors trafic qualifié et améliore ses performances commerciales.