Les dernières tendances en matière de cybersécurité pour protéger votre entreprise

829

Personne n’est à l’abri des cyberattaques ! Elles se font en plus de plus en plus sophistiquées et créatives. Or, les attaques virtuelles sont des menaces réelles pour les données sensibles et le système informatique des entreprises quel que soit son secteur. Les nouvelles tendances en cybersécurité sont ainsi étroitement liées aux nouveautés dans les cyberattaques.

Les tendances en matière de cyberattaque

Il est important de comprendre que les tendances en cybersécurité et celles en cyberattaque sont étroitement liées. Les spécialistes se focalisent ainsi sur les nouvelles cybermenaces pour mettre en place les solutions à mettre en place pour mieux protéger les données. Voici alors les divers types d’attaque du moment en matière de cybersécurité.

A lire également : Les méthodes pour vérifier l'authenticité d'une adresse mail

Les attaques de pishing

On nous répète souvent de ne pas ouvrir un message ou un document qui n’est pas sûr. En effet, les pirates ont élaboré une nouvelle technique qui consiste à récolter les informations personnelles des utilisateurs d’Internet via message instantané, courriel électronique ou appel téléphonique.

Parmi les données sensibles piratées, on peut citer les noms d’utilisateur et les mots de passe ou encore les données bancaires. Le but de la manœuvre vise à les inciter à fournir des informations confidentielles. Ces attaques sont de plus en plus sophistiquées et sont souvent camouflées en sites Web ou messages apparemment sans danger. Cela rend la détection de l’arnaque difficile pour les utilisateurs non avertis.

A lire aussi : Quel est le Macbook le plus léger ?

Les ransomwares

Appelé rançongiciel en français, le ransomware est un logiciel malveillant qui restreint l’accès à un système informatique ou à un fichier via un cryptage. Le pirate demande ensuite une rançon en échange de la clé de déchiffrement pour autoriser l’accès.

Les ransomwares sont distribués de différentes manières comme via des courriels de pishing, des installations de logiciels malveillants ou de publicités malveillantes. Généralement, les cybercriminels demandent des paiements en cryptomonnaie pour éviter d’être suivis.

Les attaques par intelligence artificielle (IA)

Il s’agit d’une forme d’attaque informatique où le pirate utilise des techniques d’IA pour exploiter les failles des systèmes informatiques. Les techniques sont utilisées pour analyser les données collectées sur une entreprise et identifier les points de vulnérabilité dans ses défenses de sécurité.

Ces attaques par IA viennent en appui aux attaques de pishing sophistiquées. L’IA assure l’automatisation des algorithmes d’apprentissage pour créer des messages plus réalistes et capables de passer entre les filtres anti-spam.

Quelques bonnes pratiques pour se protéger

La mise en place des mesures de protection selon l’évolution des cyberattaques est importante. Voici une liste de bonnes pratiques à adopter par le département informatique de chaque organisation :

Mener une sensibilisation à la sécurité

Cette campagne vise à sensibiliser les employés d’une entreprise à la sécurité des données, mais surtout à leur apprendre à reconnaitre les signes d’attaque.

Utiliser des mots de passe forts

A noter que les mots de passe sont la première ligne de défense pour la protection des comptes en ligne. Il est alors important d’opter pour des mots de passe fort et ne pas oublier de les changer régulièrement.

Cryptage des données

Cette technique de sécurité vise à convertir des données en un format illisible, à l’exception des personnes ayant autorisation d’accès. Le cryptage est particulièrement intéressant pour protéger des données sensibles.